De 2 à 3 ans de prison pour violence sur policiers à Mulhouse

le
0
À MULHOUSE, TROIS CONDAMNATIONS À 2 OU 3 ANS DE PRISON POUR VIOLENCE SUR POLICIERS
À MULHOUSE, TROIS CONDAMNATIONS À 2 OU 3 ANS DE PRISON POUR VIOLENCE SUR POLICIERS

MULHOUSE, Haut-Rhin (Reuters) - Trois jeunes gens ont été condamnés vendredi par le tribunal correctionnel de Mulhouse à des peines de deux et trois ans de prison pour des violences sur des policiers auxquels ils avaient tendu un guet-apens, le 22 août dernier.

Les fonctionnaires, appelés vers 23h00 pour un feu de benne à ordure dans une cité du quartier de Bourtzwiller, à Mulhouse, avaient été accueillis par une dizaine de jeunes gens à coups de pierres et de cocktails Molotov. Un fourgon dans lequel se trouvaient cinq policiers avait subi un début d'incendie.

Originaires du quartier, les trois prévenus, âgés de 18 et 19 ans, avaient été interpellés après une course poursuite avec la police.

Poursuivis pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique, embuscade en réunion et dégradation de biens par un moyen dangereux, ces jeunes sans emploi ont nié les faits qui leur étaient reprochés.

L'un a affirmé être passé par là "par hasard" et un autre a expliqué que les gants sentant l'essence dont il était porteur lui avaient été "prêtés par un copain".

Le tribunal n'a pas retenu le chef de dégradation, faute de pouvoir attribuer précisément les faits à chacun des prévenus et a puni plus sévèrement le seul des trois déjà condamné pour des actes de petite délinquance.

Les cinq policiers, qui s'étaient portés partie civile, ont obtenu chacun 2.000 euros de dommage et intérêt.

Le quartier de Bourtzwiller avait été durant l'été le théâtre de violences répétées entre jeunes et forces de l'ordre.

Patrick Genthon, avec Gilbert Reilhac à Strasbourg, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant