DCNS regroupe ses activités dans le nucléaire civil et l'énergie marine

le
0

DCNS, leader européen du naval militaire, formalise sa diversification en créant une nouvelle entité baptisée «Énergie & infrastructure marine».

En marge de la publication de ses résultats annuels, DCNS, leader européen du naval militaire, a annoncé la création d'une division qui chapeautera ses activités nouvelles. Baptisée «Énergie & Infrastructure marine», elle sera dirigée par Thierry Kalanquin, jusqu'ici responsable de la division services du groupe. Sa création formalise la décision du fabricant de sous-marins, frégates et autres corvettes de se diversifier dans les énergies marines renouvelables, la valorisation des océans ainsi que les services aux infrastructures et le nucléaire civil.

C'est pourtant cette nouvelle activité qui a détérioré la rentabilité de DCNS en 2013. Le résultat courant opérationnel a reculé à 166 millions d'euros (209 millions en 2012), pour un chiffre d'affaires de 3,35 milliards d'euros (+14% sur 2012). La marge ress...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant