DBV TECHNOLOGIES et le Centre d'immunologie de Marseille-Luminy entrent dans un accord de collaboration

le
0

DBV Technologies et le Centre d'Immunologie de Marseille-Luminy entrent dans un accord de collaboration

 

Le CIML est reconnu pour ses avancées dans les connaissances des cellules du système immunitaire impliquées dans les réactions allergiques, une étape clé dans la compréhension de la méthode d’immunotherapie spécifique par Viaskin® inventée par DBV Technologies

 

 

BAGNEUX, 16 octobre 2012 - DBV Technologies (Euronext : DBV – ISIN : FR0010417345), créateur de Viaskin®, nouvelle référence dans le traitement de l’allergie, annonce aujourd’hui la mise en place d’une collaboration avec le Dr. Bernard Malissen qui travaille au Centre d'Immunologie de Marseille-Luminy (CIML). Son équipe étudie les cellules immunitaires impliquées dans les réactions allergiques (étude des lymphocytes T et des cellules dendritiques). DBV Technologies et le CIML ont décidés de collaborer afin d’améliorer leurs connaissances sur le recrutement et mécanismes d’actions impliqués lors du traitement des allergies par voie épicutanée par la méthode EPIT® (Epicutaneous Immunotherapy).

DBV Technologies a développé une nouvelle méthode d’immunothérapie spécifique par voie épicutanée (EPIT) en utilisant sa technologie propriétaire. Au cours du process d’immunotherapie spécifique par voie épicutanée, le patch Viaskin® concentre l’allergène dans les couches superficielles de la peau où il peut être capté par les cellules du système immunitaire. Ce mécanisme garantit la sécurité d’emploi de Viaskin® comme l’ont montré les études expérimentales menées par l’équipe de recherche de DBV Technologies qui s’est attachée, depuis sa création à décrire les mécanismes cellulaires impliqués dans l’immunothérapie par voie épicutanée.

Dr. Bernard Malissen, directeur de recherche au CNRS commente :  « cet accord de collaboration nous permet d’appliquer les connaissances que nous avons développées sur les cellules dendritiques et les macrophages de la peau au cours des 10 dernières années à la compréhension des mécanismes moléculaires et cellulaires à la base de la méthode de désensibilisation inventée par DBV Technologies. »

Dr. Pierre-Henri Benhamou, Président Directeur Général de DBV Technologies, commente : « la mise en place d’une collaboration avec l’équipe de recherche du Dr. Bernard Malissen, ayant une grande expertise dans la caractérisation des cellules immunitaires présentes à la surface de la peau nous ouvre de nouveaux horizons. Elle permettra de mieux caractériser les mécanismes immunologiques mis en jeu par le Viaskin®. Nous sommes très fiers d’avoir ainsi l’opportunité de bénéficier de l’expertise de cette équipe de renommée mondiale. »

Le Programme se déroulera en trois parties distinctes sur une période de 18 mois : étude des cellules impliquées dans la prise en charge de l’allergène, migration jusqu’aux ganglions et transmission de l’information antigènique au niveau ganglionnaire. Ces travaux seront réalisés conjointement entre les deux entités et sur les deux sites. Cet accord a été négocié par Inserm Transfert.

Viaskin Peanut : la première application de la méthode Viaskin, un espoir pour des millions de personnes allergiques à l’arachide

Aux Etats-Unis, 1,1 % de la population, soit environ 3 millions de personnes, est allergique à l’arachide et on constate près de 100 à 150 décès par an. Cette allergie affecte à la fois les adultes et les enfants – au Royaume-Uni, elle touche, selon des estimations, 1,8 % des jeunes enfants. La prévalence de l’allergie à l’arachide dans les autres pays occidentaux (Canada, France et Espagne) a été largement étudiée par les scientifiques et oscille entre 0,9 et 1,5 %. C’est une allergie persistante dans la grande majorité des cas. En outre, c’est la plus sévère de toutes les allergies alimentaires courantes (par exemple, lait et œuf), capable de mettre en jeu le pronostic vital des enfants allergiques.

A propos du CIML

Fondé en 1976, le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy est un institut de recherche internationalement reconnu dans la discipline qui, dès sa création, a développé une organisation et des pratiques propres à favoriser la créativité et la prise de risque de ses chercheurs.

Du ver à l’homme, de la molécule à l’organisme entier, du physiologique au pathologique, le CIML aborde, sur nombres de modèles et d’échelles, tous les champs de l’immunologie contemporaine: la genèse des différentes populations cellulaires, leurs modes de différenciation et d’activation, leurs implications dans les cancers, les maladies infectieuses et inflammatoires et les mécanismes de la mort cellulaire.

Basé à Marseille, le CIML est une Unité Mixte de Recherche du CNRS, de l’Inserm et de l’Université Aix-Marseille qui comprend un effectif de 250 personnes au 1 janvier 2012, parmi lesquelles 185 scientifiques, étudiants et post-doctorants.

Plus d’informations sur www.ciml.univ-mrs.fr.

A propos du Dr Bernard Malissen

Bernard Malissen, Immunologiste de formation, a largement contribué par ses travaux à la caractérisation des molécules et des mécanismes impliqués dans la reconnaissance des antigènes par les lymphocytes T. Avec son équipe, ils se sont spécialisés dans l’étude du récepteur pour l’antigène des lymphocytes T(TCR) et se sont dotés de nombreux modèles de souris transgéniques permettant d’étudier toutes les cascades d’événements notamment impliqués dans l’encodage du signal induit par la reconnaissance antigénique du TCR. L’équipe de Bernard Malissen s’intéresse également aux cellules dendritiques (DCs). Des modèles permettant de procéder à l’ablation contrôlée de certains types de DCs (notamment les cellules de Langerhans, populations résidentes de l’épiderme), ont permis d’évaluer leur rôle dans le développement de réponses immunitaires.

Les travaux de Bernard Malissen ont été récompensés par de nombreuses distinctions et prix d’immunologie de la FRM (1986), prix de la fondation Bernard Halpern (1988), prix de la ligue nationale contre le cancer (1992), prix d’immunologie Behring-Metchnikoff (1994), médaille d’argent du CNRS (1996), grand prix INSERM de la recherche médicale (2005). Avec son équipe, il a fait l’objet de près de 200 publications dans des revues internationales prestigieuses. Bernard Malissen a dirigé le Centre d’Immunologie de 1995 à 2005 et est le fondateur et actuel directeur du Centre d’Immunophénomique, un institut dévoué à l’analyse et au développement de modèles pré-cliniques dans le cadre de l’Immunologie et de l’Infectiologie.

A propos de DBV Technologies

DBV Technologies ouvre une voie décisive dans le traitement de l’allergie, problème de santé public majeur en constante progression. Les allergies alimentaires représentent un véritable handicap quotidien pour des millions de personnes et un besoin médical hautement insatisfait. La Société, fondée en 2002, a développé une technologie propriétaire unique, brevetée mondialement, permettant d’administrer un allergène par la peau saine sans passage massif dans la circulation sanguine. Ce procédé, appelé Viaskin®, permet ainsi d’associer efficacité et sécurité au cours du traitement qui vise à améliorer la tolérance des patients à l’arachide et à minimiser considérablement les risques de réaction allergique généralisée en cas d’exposition accidentelle à l’allergène. Cette méthode révolutionnaire a fait l’objet d’un important développement ayant conduit à un produit aujourd’hui à un stade industriel. Sa sécurité d’utilisation, cliniquement prouvée, permet d’envisager enfin d’appliquer les techniques de désensibilisation à l’efficacité mondialement reconnue aux formes les plus sévères de l’allergie.

DBV Technologies se focalise sur les allergies alimentaires (lait, arachide) pour lesquelles il n’existe aucun traitement, et a conçu deux produits : Viaskin® Peanut et Viaskin® Milk. Le programme de développement clinique du Viaskin Peanut a obtenu le statut de Fast Track Designation de la Food and Drug Administration (FDA). La Société développera, par la suite, Viaskin® pour les jeunes enfants allergiques aux acariens - véritable enjeu de santé public - cette pathologie étant l’un des principaux facteurs de risque de l’asthme chez l’enfant.

Les actions DBV Technologies sont négociées sur le compartiment C d’Euronext Paris (mnémonique : DBV, code ISIN : FR0010417345).

Pour plus d’informations sur DBV Technologies, visitez www.dbv-technologies.com

Contacts DBV Technologies

David Schilansky

Directeur Administratif et Financier

DBV Technologies

Tél. : +33(0)1 55 42 78 75

david.schilansky@dbv-technologies.com

NewCap.

Financial Communication and investor relations

Emmanuel Huynh / Alexandra Schiltz

Tél. : +33(0)1 44 71 94 94

dbv@newcap.fr

ALIZE RP

Relations Presse

Caroline Carmagnol

Tél. : +33(0)6 64 18 99 59

caroline@alizerp.com

Contacts CIML

Marguerite GHIOTTO
Tel: +33(0)4.91.26.91.61
communication@ciml.univ-mrs.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant