Davutoglu impute l'attentat d'Ankara aux miliciens kurdes

le
0
    ISTANBUL, 18 février (Reuters) - L'attentat à la voiture 
piégée qui a fait 28 morts, dont 26 militaires, mercredi à 
Ankara a été commis par un membre des YPG, les milices kurdes de 
Syrie, en coopération avec le Parti des travailleurs du 
Kurdistan (PKK), les séparatistes kurdes de Turquie, a affirmé 
jeudi matin le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu. 
    "A la lumières des informations que nous avons réunies, il a 
été clairement établi que cette attaque a été menée par les 
membres de l'organisation terroriste présente en Turquie (ndlr, 
le PKK) avec un membre des YPG venu de Syrie", a-t-il dit dans 
une intervention retransmise en direct à la télévision. 
    Pour Ankara, les Unités de protection du peuple (YPG), 
branche armée du parti kurde de l'Union démocratique (PYD), sont 
une organisation terroriste.      
    Depuis le week-end dernier, l'artillerie turque bombarde 
leurs positions dans le nord de la Syrie, afin notamment de les 
empêcher de prendre la ville d'Azaz, près de la frontière. 
      
    Davutoglu a précisé que ces tirs de barrages se 
poursuivraient. Il a également déclaré que l'aviation turque 
avait bombardé dans la nuit de mercredi à jeudi des bases 
arrières du PKK dans le nord de l'Irak. 
 
 (Daren Butler, Ece Toksabay et Humeyra Pamuk; Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant