David contre Goliath

le
0
David contre Goliath
David contre Goliath

Nadal-Ferrer. Pour la première fois depuis 2002 et Costa-Ferrero, deux Espagnols s'affrontent en finale de Roland-Garros. Le premier est le maître incontesté à Porte d'Auteuil avec sept victoires, le second n'a encore jamais connu de finale de Grand Chelem. Dimanche, sur la terre battue parisienne, Rafael Nadal sera donc le grand favori. D'autant qu'en demi-finales, le Majorquin a fait forte impression face au numéro 1 mondial, Novak Djokovic. Mené 4-2 dans le cinquième set par « Nole », Nadal s'est fait violence pour arracher sa qualification en finale au bout de 4h37 de jeu (6-4, 3-6, 6-1, 6-7, 9-7). Et cela, trois mois et demi seulement après son retour sur les courts. « J'ai appris à aimer souffrir. Et à garder la passion pour ce jeu. L'an dernier, ces matchs-là, j'étais obligé de les regarder à la télé. C'était beaucoup plus dur, a confié Rafa après la rencontre. Quand j'ai repris en février, je n'aurais jamais imaginé être en finale ici. Mais je le mérite. »

Les stats parlent pour Nadal

Face à Rafael Nadal se tiendra l'expérimenté David Ferrer. A 31 ans et après 42 participations en Grand Chelem, le Valencien va enfin connaître sa première finale après s'être facilement débarrassé de Jo-Wilfried Tsonga en demies (4-1, 7-6, 6-2). « J'étais très concentré. Dans les moments clés du deuxième set, j'ai joué mieux que lui, a estimé David Ferrer à l'issue du match. J'ai fait peu d'erreurs et j'ai souvent pris ma chance. J'ai bien retourné surtout. Ça a été la clé. » En finale dimanche, Ferrer devra faire mieux que bien défendre. Attendre une faute de Rafael Nadal équivaudra à signer sa perte. Et en 23 confrontations, David Ferrer a connu 19 fois la défaite contre le Majorquin. Sur ses quatre victoires, le n°5 mondial n'a battu Nadal qu'une seule fois sur terre battue. C'était lors de la première rencontre entre les deux hommes à Stuttgart? en 2004.

Ferrer va dépasser Nadal

Pire, la dernière fois que les deux compatriotes se sont affrontés à Roland-Garros (demi-finale 2012), le match s'était soldé sur une victoire éclatante de Rafael Nadal (6-2, 6-2, 6-1). Autre statistique en défaveur de David Ferrer : Rafa a remporté 20 de ses 21 derniers duels avec des membres du Top 10. Un classement qui verra lundi Rafael Nadal être doublé par David Ferrer, quel que soit le dénouement de la finale. Le premier tentant de conserver son titre quand le second engrangera des points supplémentaires. Malgré tout, le futur n°4 mondial reste l'outsider de cette finale 2013. « J'ai encore un match à jouer et je veux être digne d'une finale de Grand Chelem. » Sûr que David Ferrer donnera tout pour bousculer Rafael Nadal. Pas sûr que cela suffise?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant