David Cameron s'attèle à réparer une «société brisée»

le
0
Dans un discours très ferme, le premier ministre britannique s'est engagé lundi à lutter contre «l'effondrement moral» de la société anglaise après les émeutes qui ont secoué le pays.

Tout était soigneusement préparé afin que le discours de David Cameron ne passe pas inaperçu, quatre jours après la fin des émeutes qui ont secoué la Grande-Bretagne. Le décor, d'abord : le premier ministre britannique s'est exprimé lundi dans un centre de jeunesse de Witney, près d'Oxford, devant un grand graffiti. Les mots, ensuite : conscient du mécontentement généralisé de la population à l'égard des émeutiers, le dirigeant conservateur a promis d'engager «une guerre totale» contre les gangs et de ramener l'ordre dans «une société brisée» et minée par un «effondrement moral».

«Nous avons trop longtemps refusé de parler de ce qui est bien et de ce qui est mal», a expliqué David Cameron. «Les problèmes sociaux qui couvent depuis des décennies nous ont explosé au visage», a-t-il ajouté, accusant pêle-mêle «les enfants sans père, les écoles sans discipline, les récompenses accordées sans efforts». Et de pointer du doigt l'Etat qui a «tolérü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant