David Cameron éclaboussé par l'affaire Murdoch

le
0
De nombreuses voix réclament la démission de son ministre de la Culture, Jeremy Hunt, pour défaut de neutralité.

David Cameron comptait sans doute sur les quatre jours de festivités du jubilé royal pour détourner l'attention de l'affaire de collusion entre son ministre de la Culture, Jeremy Hunt, et le groupe Murdoch. Las, l'opposition travailliste l'attend au tournant et promet, dès la reprise du travail mercredi, après deux jours fériés spéciaux, de demander une enquête de la Chambre des communes sur son comportement.

Cameron n'a attendu que quelques minutes jeudi pour dédouaner son ministre à l'issue de ses six heures d'interrogatoire devant la commission judiciaire Leveson sur les pratiques des médias.

Jeremy Hunt est soupçonné d'avoir mené de façon partisane l'examen du projet d'OPA du groupe Murdoch sur les 60 % du bouquet satellitaire BSkyB qu'il ne possédait pas déjà, étalé durant les années 2010 et 2011. Une série de SMS et de courriels compromettants pour le ministre a mis en évidence son zèle à faire aboutir les visées des Murdoch, au détriment de l'impart

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant