David Babunski, le philosophe de la Masia

le
0

Meneur de jeu issu de la Masia, David Babunski joue rarement sous les couleurs de la réserve du FC Barcelone et consacre son temps-libre à sa passion : la philosophie. Portrait d'un joueur capable de donner des conférences et d'analyser le cerveau de Messi.

Il tente de faire ce que seuls les Monty Python ont réussi : associer football et philosophie. Lui, c'est David Babunski, 21 ans et milieu offensif formé à la prestigieuse Masia. Fils de Boban Babusnki, ancien footballeur macédonien, au parcours de globe-trotter entre le Japon, la Grèce, la Belgique, ou la Catalogne, le joueur du Barça B se distingue par sa passion exacerbée pour la philosophie. Celui qui a intégré le centre de formation catalan à douze ans joue très peu sous les couleurs blaugrana. Ne le cherchez pas dans les rues de Barcelone. Non, David Babunski passe son temps libre à enseigner la philo. "Je me définis comme une personne qui aime la vie. Je tente de profiter le maximum de cette expérience temporelle. Je suis aussi un rêveur, tant sur qu'en dehors du terrain", peut-on lire sur son site Skyself, plateforme qu'il a créé à dix-sept ans, "à partir d'une philosophie de vie qui a pour objectif principal l'élévation de la conscience de l'être humain". Un sacré programme.

Sélection familiale et analyse de Messi


Débarqué très jeune en Catalogne, le petit David débute sous les couleurs du club de Gramenet. Il intègre rapidement la sélection des espoirs catalans. La Masia et son efficace cellule de recrutement repère alors le meneur de jeu qui peut également évolueur sur l'aile, en 2005. Depuis, Babunski porte les couleurs du Barca, tandis que son petit frère Dorian, est aujourd'hui membre de la cantera du Real Madrid. Un fait que David, prend évidemment avec philosophie : "Cela nous rend heureux qu'il y ait une petit lien d'amour entre deux rivaux que sont le Barça et le Real Madrid, et que nous l'incarnions entre frères". Considéré comme un grand espoir sur sa terre natale, David Babunski a déjà porté les couleurs de la sélection macédonienne à deux reprises. Auparavant, il avait même disputé un match pour les moins de vingt-et-un ans en compagnie de son frère, sous l'égide du sélectionneur, Papa Babunski, évidemment. Les observateurs de la Masia affirment que "le Philosophe", comme le surnomment ses jeunes partenaires, est l'un des meilleurs passeurs du club depuis que les Xavi, Fabregas, ou Thiago ont quitté le club. Des grands joueurs que le Macédonien côtoie et observe…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant