Dauphine: gala annulé, ménage dans les assos

le
0
Demain, la commission de discipline de la fac va sanctionner les bizuteurs issus de la Japad.

C'est jeudi que se réunira la commission disciplinaire, suite à l'affaire de bizutage qui avait secoué fin octobre l'université Paris-Dauphine. Cinq enseignants chercheurs et cinq étudiants, tous membres du conseil d'administration de l'université, se réuniront pour décider du sort des quatre étudiants responsables du bizutage. Des étudiants par ailleurs placés sous contrôle judiciaire et mis en examen pour «violence volontaire avec arme ayant entraîné une incapacité totale de travail de moins de huit jours».

Retour sur les faits: un étudiant de 18 ans en première année de licence avait été agressé lors d'une réunion de bizutage de la «Japad» (Jeune association pour la promotion des activités à Dauphine). Au cours de cette réunion très alcoolisée, un membre de l'association lui avait gravé dans le dos les lettres «Japad» à l'aide d'une capsule de bouteille. Dans son procès-verbal, le jeune étudiant déclare aussi avoir été attaché, frappé, victim

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant