Dauphin désigné, Nicolas Maduro a grandi dans l'ombre de Chavez

le
0
PORTRAIT - Nicolas Maduro, aujourd'hui vice-président, est candidat à la succession du Comandante. Il a toujours été d'une loyauté extrême envers le président du Venezuela.

La carrière politique de Nicolas Maduro a connu un puissant coup d'accélérateur en 2006: nommé ministre des Affaires étrangères, il devient l'ombre d'Hugo Chavez - toujours présent, toujours en retrait, toujours disponible.

Sa principale qualité a été sa loyauté absolue au leader. Lundi dernier, le vice-président a promis fidélité à son chef «au-delà de la mort». C'est probablement cette loyauté sans limite - et le fait qu'il ne soit pas impliqué dans les nombreuses affaires de corruption qui touchent les dirigeants du chavisme - qui l'a fait choisir par son mentor pour assurer la continuité de la «révolution».

Un signe clair avait annoncé ce choix: la désignation de Maduro comme vice-président après la victoire de Chavez en octobre 2012. Dans sa dernière allocution télévisée,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant