Daunat veut redorer l'image du sandwich

le
0
Le numéro un du marché innove pour résister à la concurrence des boulangeries et de la restauration rapide.

C'est la dernière trouvaille de Daunat pour redorer l'image du sandwich industriel. D'ici quelques jours, une nouvelle machine, de la taille d'un distributeur automatique, s'installera dans les hypermarchés, stations-service, gares et aéroports. Une espèce de toasteur géant qui permettra de préchauffer puis de toaster en deux minutes les clubs, pains suédois et autres jambon-beurre de Daunat, premier fabricant de sandwichs industriels dans l'Hexagone, avec 37% du marché. «Grâce à cette machine brevetée baptisée La Croustie, qui a nécessité trois ans de recherche, le consommateur aura vraiment l'odeur du bon pain, sans ce côté réfrigéré qu'a souvent le sandwich industriel», explique Maxime Soulas, directeur général de Daunat, filiale du groupe agroalimentaire Norac (Wahou, La Boulangère, Dessaint...). «Nous voulons capter ceux qui vont dans les boulan...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant