Daubresse : «Pour moi, c'est Jean-Louis Borloo»

le
0
INTERVIEW - Le ministre de la Jeunesse plaide, si Fillon n'est pas reconduit, en faveur de l'actuel ministre de l'Écologie pour occuper le poste de premier ministre.

LE FIGARO. - Avec le vote au Sénat de la réforme des retraites, un nouveau chapitre du quinquennat est-il en train de s'ouvrir ?

Marc-Philippe DAUBRESSE. - Dans son discours de Toulon, le président de la République a tracé la voie en montrant que la crise que l'on vient de subir n'est pas ordinaire. C'est une météorite qui a frappé la planète et a induit des bouleversements importants dans notre façon de vivre la mondialisation, l'écologie, nos vies de famille ou de consommateurs. Plus rien ne sera comme avant. La question des retraites est très symbolique du courage qu'il fallait déployer pour entrer dans cette nouvelle époque. Maintenant que l'on a passé cet épisode, il faut écrire une nouvelle histoire. Elle implique un dialogue social plus apaisé, un nouveau plan de cohésion sociale qui doit remettre au premier plan la politique de la ville, du logement, de l'égalité des chances, de l'emploi des jeunes. Le sujet majeur avant l'élection présidentielle, c'e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant