Dati vilipende le «pantouflage» de Fillon aux législatives

le
2
La maire du VIIe arrondissement estime que l'investiture de François Fillon aux législatives dans la capitale «nuit à la campagne de Sarkozy». Elle confirme vouloir devenir députée de Paris en juin prochain.

Rachida Dati ne relâche pas la pression contre François Fillon. Bien au contraire. Réaffirmant vendredi matin sur RTL qu'elle serait candidate aux législatives des 10 et 17 juin, la maire du VIIe arrondissement de Paris n'a pas de mots assez durs pour qualifier l'investiture par l'UMP du premier ministre dans la 2e circonscription de Paris: «Ce n'est pas du tout une candidature de reconquête, c'est une candidature de pantouflage». «Je considère qu'elle nuit à la campagne de Nicolas Sarkozy, qui a besoin d'unité, de sérénité», a-t-elle ajouté, assurant que François Fillon ne l'a «jamais appelée, ni informée».

L'ex-garde des Sceaux a confimé qu'elle serait candidate, notamment pour représenter «tous ceux qui ne sont pas des héritiers de la politique ou ne bénéficient pas d'un système de cooptation politique».«L'honneur est vraiment de mon côté», a assuré celle qui fut porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. «J'attendais du premier ministre b

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le vendredi 13 jan 2012 à 10:06

    Une femme qui confont inflation et fellation ne peut être totalement mauvaise.....

  • M3101717 le vendredi 13 jan 2012 à 09:53

    Chacun son tour : on est en difficulté, on est parachuté.