Dati : décryptage d'une reconnaissance en paternité

le
2
L'ancien garde des Sceaux, Rachida Dati, assigne l'homme d'affaires, Dominique Desseigne, mardi devant le tribunal de grande instance de Versailles.

Tabou pendant trois ans et demi, la paternité de Zohra, la fille de Rachida Dati, est désormais dans la lumière crue de la justice. L'ancien garde des Sceaux assigne Dominique Desseigne mardi devant le tribunal de grande instance de Versailles pour une action en recherche de paternité. Elle désigne le célèbre patron du groupe Lucien Barrière comme le père biologique de sa petite fille de trois ans et demi et demande à la justice d'ordonner une expertise génétique pour l'attester.

D'ores et déjà, le conflit est consommé: Dominique Desseigne refuse de se soumettre au test ADN. Défendu par la redoutable et redoutée Me Michèle Cahen, qui avait «divorcé» le couple Sarkozy, le richissime homme d'affaires n'entend pas se laisser faire dans cette action qui conduirait à des responsabilités légales tant sur le plan p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j14840 le mardi 6 nov 2012 à 11:42

    Zohra Dati héritière du groupe Lucien Barrière, Lucien, Magda et Diane doivent se retourner...

  • mlaure13 le mardi 6 nov 2012 à 11:22

    Ou il n'est pas le PERE...ou il l'est!!!...et dans ce cas, il doit assumer ...POINT (BARRIERE) ...!!!...