Data Dealer, le jeu qui vise le commerce des données personnelles

le
0
Data Dealer, le jeu qui vise le commerce des données personnelles
Data Dealer, le jeu qui vise le commerce des données personnelles

Comment devenir riche en aspirant les données de millions d'internautes naïfs et les revendant? Afin de sensibiliser le public à l'utilisation des données personnelles sur Internet, le jeu Data Dealer propose aux joueurs de devenir des capitalistes de l'ère numérique.Une petite équipe de développeurs, designers de jeux vidéos et de défenseurs des droits des internautes, basée essentiellement à Vienne, a conçu ce jeu en ligne gratuit à visée éducative qui met en lumière l'usage fait de ces données par les sociétés commerciales et les Etats, avec une bonne dose d'humour."Il y a tant de données qui sont collectées et la plupart des gens ne savent pas ce qui peut arriver à leurs informations personnelles", explique à l'AFP Wolfie Christl, un membre de cette équipe."Si vous leur dites: faites attention aux données que vous laissez sur les réseaux sociaux, c'est ennuyeux, personne ne vous écoute...C'est pour ça que nous avons imaginé un jeu où vous êtes du mauvais côté, on vous propose de récolter les données vous-même et de les revendre. Ca sensibilise les gens bien mieux que si on leur faisait la leçon", poursuit le jeune homme de 36 ans. Moyens légaux ou illégauxDans ce jeu en ligne (datadealer.com) sorti l'an dernier en version allemande et en anglais en mai, le joueur doit remplir sa base de données de profils d'internautes par des moyens légaux ou illégaux. Il se met en rapport avec des trafiquants, qui font profit de leur accès à des bases de données ou les piratent carrément. Puis le joueur étoffe son stock en créant ses propres compagnies: un site de rencontres où les internautes dévoilent leurs secrets les plus intimes, ou des loteries en ligne, auxquelles ils n'hésitent pas à donner noms, adresses e-mail et une foule d'autres détails précieux, dans l'espoir de décrocher le gros lot.L'empire numérique du joueur croît vite grâce aux services de cartes de fidélité ou aux tests ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant