Dassault Systèmes achète Accelrys pour $750 millions de dollars

le
0
DASSAULT SYSTÈMES RACHÈTE L'AMÉRICAIN ACCELRYS
DASSAULT SYSTÈMES RACHÈTE L'AMÉRICAIN ACCELRYS

PARIS (Reuters) - Dassault Systèmes a annoncé jeudi l'acquisition du groupe américain Accelrys, spécialisé dans la modélisation dans le domaine des sciences de la vie.

L'éditeur de logiciels de conception et fabrication assistée par ordinateur précise dans un communiqué que l'opération, réalisée en numéraire, valorise Accelrys à environ 750 millions de dollars (550 millions d'euros environ).

"Nous souhaitons devenir le leader de toutes les plates-formes de collaboration, d'innovation et finalement de modélisation des sciences de la vie", a déclaré lors d'un entretien téléphonique à Reuters, Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes.

L'opération devrait être finalisée dans le courant du deuxième trimestre de l'année.

Bernard Charlès n'a pas précisé à ce stade les impacts financiers de cette l'acquisition sur les résultats du groupe français, renvoyant à la publication des comptes de l'exercice 2013 prévue le 6 février, ajoutant cependant que l'opération serait entièrement auto-financée.

"Aux termes de cet accord, Dassault Systèmes lancera une offre publique d'achat portant sur l'ensemble des actions en circulation d'Accelrys à un prix de 12,50 dollars américains par action", note le groupe français dans son communiqué.

Dassault Systèmes ajoute que le conseil d'administration d'Accelrys a approuvé l'opération à l'unanimité.

A la Bourse de Paris, après l'annonce du rachat d'Accelrys, l'action Dassault Systèmes gagne 1,86% à 89,94 euros à 09h08, signant la troisième plus forte hausse de l'indice SBF 120.

Depuis le début de l'année, le titre est quasiment stable (-0,30%) après avoir gagné plus de 7% en 2013.

Accelrys, qui compte parmi ses clients des groupes comme L'Oréal, Sanofi, Unilever ou encore Pfizer, a dégagé un chiffre d'affaires de 122,05 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l'année et une perte opérationnelle de près de 23 millions sur la période.

(Matthieu Protard et Dominique Vidalon, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant