Dassault : Sauvons les riches manifeste en Dalton devant le Sénat

le
2
Dassault : Sauvons les riches manifeste en Dalton devant le Sénat
Dassault : Sauvons les riches manifeste en Dalton devant le Sénat

Des militants du collectif Sauvons les riches, déguisés en Dalton, pyjamas rayés jaunes et noirs, se sont moqués, ce vendredi matin, des sénateurs qui ont rejeté mercredi la demande de la justice de lever l'immunité du sénateur UMP Serge Dassault.

«On voulait réagir au vote courageux des sénateurs qui ont réussi à sauver Dassault», a déclaré, ironique, Julien Bayou, porte-parole du parti écologiste, qui participait à cette action devant le Sénat. «Ils ont réussi à claquer la porte au nez de la justice pour protéger l'un des leurs. Il faut leur rendre hommage», a-t-il poursuivi.

«On est complètement consternés», commentait plus sérieusement Elise Aubry, militante de Sauvons les riches. «C'est un vrai problème pour la démocratie, c'est ce qu'on est venus dénoncer en tant que citoyens». Le bureau du Sénat a rejeté mercredi la demande de levée d'immunité parlementaire du sénateur par 13 voix contre 12, et une abstention. Comme le bureau du Sénat est composé de 14 élus de gauche et 12 de droite, il a donc manqué deux voix de gauche pour lever l'immunité du milliardaire, deux voix sur lesquelles tout le monde s'interroge, le vote étant secret. «Il y avait 12 salopards dans l'histoire, on cherche quel est le treizième", a déclaré Elise Aubry. 

#Dassault Rien n'empêche les juges de renouveler leur demande ds qq mois Pression citoyen-nes ! #démocratie #justice http://t.co/OoIYLfNWU5? Elise Aubry (@Allo_Lizet) 10 Janvier 2014

Eva Joly soutient le mouvement 

«Cette décision est complètement incompréhensible. Que des sénateurs de gauche votent avec la droite contre la levée de l'immunité d'un sénateur pose vraiment question», a estimé l'ancienne candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly, venue soutenir les activistes. L'ancienne magistrate est favorable à ce qu'on «modifie le règlement intérieur d'urgence pour que le vote soit public».

Le président de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7093115 le vendredi 10 jan 2014 à 15:08

    Elise Aubry la fille de........

  • M7093115 le vendredi 10 jan 2014 à 15:06

    la gérontocratie se protège Droite et gauche confondues