Dassault produit 2 Rafale par mois en espérant d'autres contrats

le
0
    GENEVE, 23 mai (Reuters) - Dassault Aviation  AVMD.PA  a 
stabilisé sa production de Rafale à deux par mois, se laissant 
la possibilité de monter à trois en cas de nouveaux contrats à 
l'export, a déclaré lundi à Reuters son PDG Eric Trappier. 
    L'avionneur, qui a doublé sa production mensuelle après 
avoir engrangé en 2015 ses deux premiers contrats de 24 avions 
chacun avec l'Egypte et le Qatar, espère signer un contrat pour 
36 unités avec l'Inde et discute avec d'autres prospects, 
notamment la Malaisie et les Emirats arabes unis. 
    "J'ai stabilisé pour l'instant la chaîne de production à 
deux (avions) avant de passer à trois si les contrats 
arrivaient", a expliqué Eric Trappier à Reuters, lors de la 
journée presse du salon de l'aviation d'affaires Ebace, qui 
ouvre ses portes mardi à Genève. 
    "Je ne peux pas m'engager sur le fait de savoir si cela va 
se faire cette année, je me mets en position d'être capable de 
signer un troisième ou un quatrième contrat", a-t-il ajouté. 
    L'avionneur, qui espère enfin signer un contrat de 36 Rafale 
avec l'Inde, ne s'aventure plus à des pronostics sur un 
quelconque timing.   
    "La balle n'est plus dans mon camp, la balle est dans le 
camp des autorités indiennes", a simplement dit Eric Trappier.   
  
    Si Dassault Aviation ne parvient pas signer de nouveaux 
contrats à l'export, l'avionneur baissera lentement sa 
production pour revenir à un rythme mensuel d'un par mois, 
a-t-il poursuivi. 
     
    Voir aussi : 
    Dassault juge "difficile" l'objectif de livrer 60 Falcon en 
2016    
 
 (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant