Dassault : l'Inde n'achètera que 36 Rafale

le
3
Un Rafale dans un hangar d'assemblage à Mérignac. (J.-P. Muller / AFP)
Un Rafale dans un hangar d'assemblage à Mérignac. (J.-P. Muller / AFP)

Trente-six Rafale et pas un de plus. C'est le message qu'a fait passer le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar concernant l'acquisition des avions de combat français. Il a notamment souligné que celui-ci était «beaucoup trop cher». Les précédents projets gouvernementaux indiens d'acquérir 126 Rafale de la firme Dassault se sont révélés «économiquement non viables, et pas nécessaires» pour ce pays, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé mi-avril lors de sa visite en France l'achat de 36 appareils, fabriqués en France et «prêts à voler», pour un montant estimé à 5 milliards d'euros, après des années de négociations tortueuses et difficiles.

Bloc "A lire aussi"

«J'aimerais moi aussi avoir une BMW et une Mercedes, mais je ne les ai pas parce que je ne peux pas me le permettre», a dit M. Parrikar. «Premièrement je ne peux pas me le permettre, et deuxièmement je n'en ai pas besoin.»

L'Inde a lancé ces dernières années un vaste programme de modernisation de sa défense, pour un total d'environ 100 milliards de dollars. Mais le Premier ministre nationaliste Modi a fait part de sa volonté de limiter les importations dans ce secteur, et de faire fabriquer 70 pour cent des matériels nécessaires dans son pays d'ici la fin de la décennie. M. Parrikar a précisé qu'un comité

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 1 juin 2015 à 11:08

    L a FRANCE de HOLLANDE n'a plus de parole elle n'honore pas ses commandes meme fabriquées et payées ! Nous sommes trop riches et encore taxables !

  • M1084720 le lundi 1 juin 2015 à 09:55

    La confiance est indispensable dans les contrats d'armement, la France n'a pas respecté sa parole dans la livraison des "Mistral"...elle le paie dans la réduction d'achat finale des "Rafale" par l'Inde.

  • perkele le lundi 1 juin 2015 à 09:51

    tres grand professionnalisme de l'armée indienne qui lance un appel d'offre pour 126 avions, puis se rend compte qu'elle n'en a besoin que de 36 ... tant mieux qu'elle ait choisi des rafales