Dassault juge d'autres contrats Rafale "possibles" en 2015

le , mis à jour à 21:09
0

PARIS, 3 mai (Reuters) - Dassault Aviation, qui signera lundi un contrat de vente de 24 Rafale avec le Qatar, estime "possible" de réaliser d'autres ventes de son avion de combat en 2015, déclare son PDG Eric Trappier dans un entretien au Figaro. Le contrat avec le Qatar, d'un montant de 6,3 milliards d'euros en incluant les armements, concerne 24 appareils avec une option pour 12 supplémentaires. Il porte à 84 le nombre d'avions vendus en 2015, année avant laquelle le Rafale ne s'était jamais exporté. Un contrat pour 24 avions a été signé avec l'Egypte en février et un accord a été trouvé pour la livraison de 36 appareils à l'Inde, avec qui le contrat est en cours de finalisation, une "affaire de quelques semaines, quelques mois", selon Eric Trappier. "Nous n'allons pas nous arrêter là! Nous allons continuer à travailler d'arrache pied pour obtenir d'autres succès", dit le patron de Dassault Aviation dans Le Figaro à paraître lundi. "D'autres pays ont manifesté leur intérêt pour le Rafale. Nous y travaillons. Signer d'autres contrats en 2015? Oui, c'est possible", dit-il. Des discussions ont déjà lieu avec les Emirats arabes unis, qui pourraient commander jusqu'à 60 avions, et le Koweït semble aussi intéressé. La France discute en outre avec la Malaisie pour un marché de 16 Rafale, selon une source proche du dossier. (Gregory Blachier)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant