DASSAULT AVIATION réduit son objectif 2016 de livraisons de Falcon

le
0

(AOF) - Dassault Aviation cède 2,26% à 911,25 euros après avoir annoncé, lors de la publication de ses résultats semestriels, qu'il ne livrera que 50 jets Falcon en 2016 contre les 60 initialement prévus. Le résultat net ajusté du premier semestre 2016 s'élève à 185 millions d'euros contre 179 millions d'euros en 2015. Le résultat opérationnel consolidé atteint 125 millions d'euros contre 144 millions d'euros l'an dernier. Le taux de marge opérationnelle s'établit à 7,5% contre 8,6% en 2015.

La baisse est notamment liée à la pression concurrentielle sur les prix de vente Falcon qui s'est renforcée entre les deux semestres, a indiqué le constructeur aéronautique.

Le chiffre d'affaires consolidé de Dassault Aviation sur le semestre s'est de son coté établi à 1,662 milliard d'euros contre 1,675 milliard l'an dernier. 81% du chiffre d'affaires a été réalisé à l'export.

Les prises de commandes consolidées du premier semestre sont de 1,378 milliard d'euros contre 4,331 milliard d'euros en 2015 qui avait été marqué par la commande de 24 Rafale par l'Égypte. La part export est de 64%, contre 95% au premier semestre 2015. Ainsi, le carnet de commandes consolidé au 30 juin 2016 est de 13,931 milliards d'euros contre 14,175 milliards d'euros au 31 décembre 2015.

En mars 2016, Dassault Aviation prévoyait de livrer 9 Rafale (6 France et 3 Égypte) et 60 Falcon. Pour l'objectif Rafale, ce dernier a été revu à la baisse au nombre de 50 pour cette année, compte tenu de la faiblesse actuelle du marché de l'aviation d'affaires.

Enfin, le chiffre d'affaires 2016 devrait être inférieur à celui de 2015, compte tenu, en particulier, de l'impact de la modernisation des MIRAGE 2000 Indiens en 2015, a annoncé Dassault Aviation.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant