Dassault Aviation présente le 8X, prévu pour être livré en 2016

le
0

par Cyril Altmeyer BORDEAUX, 17 décembre (Reuters) - Dassault Aviation AVMD.PA a présenté mercredi à ses clients et prospects le Falcon 8X, destiné à étoffer sa gamme de jets pouvant effectuer des vols très longs, et dont la mise en service est prévue en 2016. Le triréacteur, version améliorée du 7X, son avion le plus haut de gamme, peut parcourir près de 12.000 km et dispose d'une autonomie de 14 heures, lui permettant par exemple de relier New York et Pékin sans escale avec huit passagers à son bord. L'avionneur a dévoilé le 8X en mai au salon d'aviation d'affaires Ebace de Genève, quelques mois seulement après avoir lancé, à l'automne 2013, le 5X doté, lui, de la plus grande cabine de sa gamme. ID:nL6N0O40GJ Plus de 250 exemplaires du 7X, dont le moteur Pratt & Whitney (groupe United Technologies UTX.N ) équipera aussi le 8X, ont été construits depuis sa mise en service il y a sept ans. "C'est le haut de gamme. Il répond à la demande des clients qui veulent faire des longues distances", a déclaré Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, à des journalistes à l'usine de Bordeaux-Mérignac où se déroulent l'assemblage final et les tests de l'avion. Le 8X devrait effectuer son premier vol fin janvier, début février, en vue des premières livraisons au second semestre 2016, tandis que le 5X devrait voler pour la première fois au deuxième trimestre de l'an prochain. Dassault Aviation a investi un montant cumulé de 1,5 milliard d'euros dans ces deux modèles, pariant sur une reprise d'un secteur qui ne s'est pas encore vraiment remis de la crise de 2008 malgré le dynamisme des marchés à forte croissance comme la Chine ou le Brésil. L'avionneur français, concurrent de Gulfstream, filiale de l'américain General Dynamics GD.N , et du canadien Bombardier BBDb.TO , espère ainsi se renforcer sur un segment prometteur à moyen terme, mais soumis à la concurrence féroce de ces constructeurs nord-américains à la fois performants et aidés jusqu'ici par la faiblesse du dollar par rapport à l'euro. Le prix de lancement du 8X, qui pourra transporter jusqu'à 19 passagers, sera supérieur de 10% à celui du 7X, le "best seller" de Dassault Aviation qui se vend à un peu moins de 50 millions de dollars. Le 5X, lui, est proposé à 45 millions. Le marché reprend en Europe et en Amérique du Nord, mais stagne en Chine, a déclaré Eric Trappier. Depuis le Mystère 20 lancé dans les années 1960, Dassault Aviation a construit quelque 2.200 avions d'affaires, bâtissant pas à pas une gamme Falcon, désormais forte de six modèles. ID:nL6N0O414R Au total, Dassault Aviation, qui fabrique également l'avion de combat Rafale, compte plus de 2.000 avions d'affaires en service dans le monde - en soustrayant les quelque 200 qui ont été remisés depuis un demi-siècle. (Edité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant