Dassault Aviation : euphorie de courte durée sur l'action du groupe

le , mis à jour à 18:28
1

Depuis le début de l'année, le parcours boursier de Dassault Aviation se fait en dents de scie.
Depuis le début de l'année, le parcours boursier de Dassault Aviation se fait en dents de scie.

L’annonce des commandes d’avions Rafale à la France de la part de l’Inde est survenue vendredi dernier après la clôture de la Bourse de Paris. L’effet de l’annonce s’est donc vu lundi 13 avril en matinée sur le cours de Bourse du groupe Dassault Aviation. Effet de courte durée cependant.

L’annonce était inattendue : l’Inde, par la voix de son Premier ministre Narendra Modi, a annoncé vendredi dernier l’achat à la France de 36 avions militaires « Rafale » construits par Dassault Aviation. Cette annonce est bien sûr une excellente nouvelle pour le groupe, qui avait déjà bénéficié il y a quelques semaines d’une commande de 24 appareils semblables de la part de l’Egypte.

Euphorie rapidement retombée

Lundi matin, le titre Dassault Aviation a ainsi suscité l’engouement des investisseurs, atteignant 1269 euros dans les premières minutes de cotation, à comparer à la précédente clôture de vendredi, située à 1175 euros (+8%).

Toutefois, l’action du groupe est très vite redescendue de son nouveau sommet. Dès 9h15, un quart d’heure après l’ouverture, le prix d’échange était revenu sous les 1200 euros par action. Après une période de volatilité en matinée, le titre s’est finalement stabilisé entre 1190 et 1200 euros après 13h. Finalement, à la clôture du marché, le titre ne gagnait plus que 1,34% à 1191 euros.

Parcours boursier en dents de scie depuis février

Depuis le début de l’année, le titre Dassault Aviation n’en est pas à sa première séance mouvementée. Le 13 février, l’action du groupe s’était envolée de 7% (à 1252 euros) dans une séance très volatile suite à l’annonce de la commande passée par l’Egypte.

Le titre du groupe s’était ensuite maintenu autour de ce niveau jusqu’au 26 mars dernier, jour où l’action avait perdu 8% de sa valeur à la clôture (à 1140 euros), alors qu’Airbus Group annonçait la poursuite de son désengagement financier dans le capital du groupe, envoyant un signal négatif au marché.

Malgré la bonne nouvelle de vendredi dernier, le titre Dassault Aviation reste ainsi à un niveau de valorisation inférieur au niveau du 13 février dernier, où le titre avait atteint un sommet à 1338 euros en séance.

X. Bargue


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zazaclub le lundi 13 avr 2015 à 15:27

    EGIDE de meme c'est bizarre !c'est la bourse aprés tout...jamais le même scenario