Darty: toujours plus haut, nouveau duel Conforama/Fnac ?

le
0

(CercleFinance.com) - Nouvelle bataille en vue pour Darty ? On peut le penser. Hier en effet Darty, le distributeur basé au Royaume-Uni, a annoncé l'ouverture de la période d'acceptation de l'OPA de Conforama, soutenue par sa maison mère sud-africaine Steinhoff, qui courra jusqu'au 2 mai. L'affaire semblait donc bouclée après que la contre-offre en cash de Conforama ait été recommandée par Darty au détriment de celle, en titres, de la Fnac. Mais le distributeur français de biens culturels vient de recevoir le soutien financier de Vivendi, ce qui pourrait lui permettre de surenchérir sur Conforama.

Dans des marchés européens en baisse ce matin (- 1% environ pour le CAC 40 à Paris, - 0,35% à Londres pour le FTSE 100), l'action Darty prend 2,4% à 133,4 pence, soit plus que l'offre recommandée de Conforama, quant à Paris l'action Fnac gagne près de 6% à 57,4 euros.

Hier en effet, Darty a indiqué que les autorisations réglementaires ayant été obtenues, l'OPA lancée par Conforama à 125 pence par titre en espèces par action Darty (alors que la Fnac proposait un peu moins, essentiellement en titres, à raison d'une action Fnac pour 37 actions Darty, et une petite offre alternative en cash) était ouverte, et ce jusqu'au 2 mai.

Les membres du conseil d'administration de Darty, qui ont finalement recommandé aux actionnaires l'offre de Conforama, se sont en toute logique engagés irrévocablement à apporter leurs titres au nombre d'un peu plus d'un million, soit 0,19% du capital. Mais de plus, le fonds d'investissement Schroder Investment Management a fait de même alors qu'il détient près de 75 millions d'actions Darty, soit 14,14% du capital, précise Darty.

La messe est-elle dite pour autant ? Ce n'est pas sûr, car la Fnac pourrait avoir trouvé les moyens de surenchérir de nouveau : via un partenariat, Vivendi va prendre 15% environ du capital de la Fnac non pas en acquérant des titres sur le marché, mais via une augmentation de capital réservée qui apportera environ 160 millions d'euros de liquidités au distributeur de biens culturels.

Vivendi motive sa future entrée au capital de la Fnac par l'intention de doter cette dernière “de moyens supplémentaires pour mettre en oeuvre ses plans de développement et de croissance externe.” Ce qui pourrait viser - sans jamais le nommer - Darty.

'Cet accord entre Vivendi et la Fnac intervient à un moment où Conforama, armé par Steinhoff, paraissait mieux placé pour racheter Darty', soulignent d'ailleurs les analystes d'Aurel BGC, qui ajoutent : 'si Darty n'est pas explicitement cité, nous pouvons supposer que l'apport de Vivendi pourrait servir à financer une nouvelle offre.'

Une opinion partagée par leurs confrères d'Oddo & Cie : “Alexandre Bompard, qui dirige la Fnac, est un ancien directeur de Canal Plus. Il a probablement été déterminant dans la signature de cet accord”, supputent les spécialistes, qui ajoutent : “cet adossement permettra, selon nous, à la Fnac de pouvoir relancer les discussions avec Darty”.

Et Oddo d'ajouter : “nous pensons que l'acquisition de Darty est une priorité pour la Fnac et qu'il est probable que Vivendi apporte son soutien financier et qu'il joue ainsi le rôle de chevalier blanc. L'idée serait de créer un Amazon à la française.” A suivre.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant