Darty: Groupe Fnac n'a pas dit son dernier mot.

le
0

(CercleFinance.com) - Après la surenchère de Conforama, Groupe Fnac (-2,6%) va-t-il contre-attaquer ? A quoi est prêt le distributeur pour s'offrir Darty ? Le suspense reste entier ce lundi et le dernier communiqué de l'entreprise dirigée par Alexandre Bompard entretient le doute.

Cette dernière n'a pour l'heure pas encore renoncé. Groupe Fnac a ainsi indiqué poursuivre 'la revue des différentes options qui s'offrent à elle' et invité les actionnaires de Darty 'à ne prendre aucune mesure'. Une manière peut-être de gagner un peu de temps, d'entamer ou d'accélérer d'éventuelles discussions en vue d'un rapprochement avec un fonds d'investissement, et de préparer les actionnaires à une surenchère, alors que Darty et Conforama ont publié vendredi en cours de séance un communiqué conjoint faisant état d'un accord de leurs conseils d'administration respectifs sur les termes d'une offre recommandée, intégralement en numéraire, de Steinhoff, le holding de la société-mère de Conforama.

Ciblant l'intégralité des titres de capital émis et à émettre de Darty, ladite offre avait été lancée au début du mois et se monte à 125 pence par action exclusivement en numéraire, soit une valorisation totale de 661 millions de livres sterling.

De son côté, la Fnac avait fin septembre formulé une proposition qui valorisait Darty à hauteur d'environ 105 pence par titre et comportait une importante composante en actions (90%). Celle-ci avait dans un premier temps été acceptée par Darty, ce qui avait lancé le processus de validation de l'opération par les autorités habilitées à statuer. Parmi elles, l'Autorité belge de la concurrence, qui avait donné son aval... jeudi.

Par-delà l'annonce fracassante de Conforama et Darty vendredi dernier, il faut par ailleurs souligner que le leader de la distribution spécialisée de produits électrodomestiques et d'électronique grand public en France a laissé la porte ouverte à une 'offre plus favorable tant sur le plan financier qu'au regard de sa certitude d'exécution'.

On ignore à ce stade si Groupe Fnac pourra répondre à pareilles exigences. Même si une bonne partie des actionnaires préfèreront certainement une offre en cash, la société d'Alexandre Bompard part toutefois - du moins a priori - avec une longueur d'avance en matière de synergies. Si Darty et la Fnac sont présents sur des marchés identiques ou proches, Conforama est, lui, en effet d'abord un vendeur de mobilier, 'à hauteur de plus de 60% de son chiffres d'affaires', comme nous le rappelions le 2 mars dernier.

Le dossier, qui a déjà connu des rebondissements spectaculaires depuis début mars, pourrait quoi qu'il en soit devenir un véritable feuilleton au cours des prochaines semaines...

(G.D.)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant