Darty accélère son plan d'économies pour se relancer

le
0
À la peine en France, l'enseigne d'électroménager veut améliorer son image prix sans rogner sur le service.

Avec son nouveau patron, Darty entre dans la quatrième dimension. Régis Schultz, qui a pris la tête du groupe le 23 mai, a déjà son plan pour relancer l'enseigne d'électroménager en France. Baptisé «4 D», il consiste à «Dynamiser le commerce, Digitaliser Darty, Développer la marque et Diminuer les coûts».

Il y a urgence. Le chiffre d'affaires de Darty France a reculé de 4 %, à 2,29 milliards d'euros sur son exercice clos fin avril, et son résultat opérationnel a plongé de 30 %, à 74,3 millions d'euros. Hors effet de l'accord conclu avec Bouygues Telecom en juillet 2012, la baisse du chiffre d'affaires est limitée à 1,5 %, ce qui est mieux que le marché (- 3,5 %), tempère le groupe. Darty gagne des parts de marché sur les hypermarchés, commerçants indépendants et «pure players» Internet, dont Amazon, qui a cessé son activité de gros électroménager.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant