Darmanin (LR) propose sa circonscription à Macron

le
0
Le député-maire de Tourcoing, proche de Xavier Bertrand, partage le diagnostic d'Emmanuel Macron sur les rigidités qui entravent la compétitivité française.
Le député-maire de Tourcoing, proche de Xavier Bertrand, partage le diagnostic d'Emmanuel Macron sur les rigidités qui entravent la compétitivité française.

Gérald Darmanin est généreux et compatissant. Le jeune lieutenant de Nicolas Sarkozy ? il était son porte-parole lors de sa campagne pour la présidence du parti ? a tendu la main au soldat Macron, une nouvelle fois malmené par son propre camp.

Le ministre de l'Économie subit une pluie de critiques venues du PS pour avoir osé critiquer les 35 heures à l'université du Medef. Après avoir été réprimandé par Manuel Valls, le ministre tente le rétropédalage. Darmanin lui offre la reconversion : « J'offre ma circonscription à monsieur Macron. Et d'ailleurs, je créerai son premier comité de soutien. Je pense qu'il faut aider monsieur Macron, c'est vraiment important pour le pays », a-t-il déclaré à i>Télé.

« Un garçon intelligent »

De l'ironie ? Voire ! « Je ne me représente pas à mon poste de député parce que je choisis ma mairie de Tourcoing, a insisté Gérald Darmanin. S'il veut venir dans ma circonscription, blague à part, ça se regarde. »

Gérald Darmanin sait que Macron est un gaffeur qui « a commis des erreurs importantes », ainsi lorsqu'il avait évoqué l'illettrisme des ouvrières des abattoirs Gad. Mais il ferait, selon lui, une excellente recrue pour Les Républicains : « C'est manifestement un garçon intelligent qui a compris ce qu'était le problème du pays, c'est-à-dire un Code du travail rigide, une fiscalité trop importante, et il veut libéraliser l'économie. On ne peut être...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant