Dans un marché volatil et incertain, Axa IM défend les placements en obligations convertibles

le
0

(AOF) - Comment profiter d'un environnement qui devrait rester globalement porteur pour les actions tout en limitant la volatilité de son portefeuille alors que les incertitudes macroéconomiques risquent de perdurer ? Pour Marc Basselier, gérant du fonds AXA World Funds Framlington Global Convertibles, l'une des réponses à cette question se trouve dans le segment obligataire, et plus précisément au niveau des obligations convertibles. Indexées sur les indices actions, elles permettent de profiter du moindre sursaut des marchés.

Mais "les obligations convertibles peuvent permettre aux investisseurs institutionnels comme les fonds de pension de s'exposer aux actions à long terme avec des exigences de solvabilité moins contraignantes que s'ils investissaient directement dans le marché d'actions."

Dans un contexte de visibilité limitée sur les performances à venir des actions et, "dans la mesure où un certain nombre d'incertitudes subsistent sur les marchés internationaux, y compris en ce qui concerne les conséquences du ralentissement de l'économie chinoise, la date à laquelle la Réserve fédérale relèvera ses taux et les questions plus globales relatives aux perspectives et à l'impact des marchés émergents", des placements en obligations convertibles apparaissent comme un bon compromis pour être suffisamment flexible et pouvoir s'adapter à la conjoncture.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant