Dans un marché ultra-concurrentiel, France Info mise sur vidéo et numérique

le
0
France Info cherche à se réinventer AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
France Info cherche à se réinventer AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD

(AFP) - France Info, la radio d'information en continu actuellement confrontée à une baisse d'audience dans un contexte ultra-concurrentiel, veut mettre l'accent en 2014 sur la vidéo en direct et le numérique, en lançant une nouvelle application et un nouveau site internet.

Née en 1987, la station de Radio France subit actuellement une érosion de son audience: elle a réalisé 8% d'audience cumulée en novembre-décembre 2013, selon les derniers résultats de Médiamétrie, contre 8,6% un an plus tôt.

Seule sur le créneau de l'info en continu il y a près de trente ans, France Info constate être désormais dans un "contexte ultra-concurrentiel où l'information et l'actualité sont disponibles sur de multiples supports: chaînes de TV tout info, sites dédiés, push sur mobile".

Face à ces chiffres en baisse, Pierre-Marie Christin, le directeur de France Info, arrivé à l'été 2012, met en avant une consommation devenue "différente" et plaide pour que ses audiences sur les différents canaux soient agrégées.

Sur son site internet, la station a gagné en un an 20% de visiteurs uniques (VU) depuis un ordinateur fixe, selon Médiamétrie, passant de 1.035.000 VU, en novembre 2012, à 1.245.000 VU en novembre 2013.

France Info affiche également de fortes progressions sur Facebook, avec 219.759 fans (+151.117 en 1 an, soit +220%), et Twitter, avec 338.577 abonnés (+150.000 abonnés, soit +81,3%), d'après ses derniers chiffres.

"Maintenant, tout le monde fait de l'info. Le problème c'est que tout le monde fait la même chose. Alors comment s'y retrouver face à ce bombardement ? On doit mettre en avant l'ADN de France Info qui est de donner du sens, du contexte, approfondir", explique à l'AFP Pierre-Marie Christin.

"Il ne faut surtout pas lâcher l'ADN de France Info au profit de l'opinion, de la dramatisation ou de la mise en scène de l'info", insiste-t-il, même si "l'air du temps est à l'opinion", selon lui.

La station aux 150 journalistes vient de lancer sa nouvelle application pour les téléphones portables, laissant plus de place aux contenus enrichis et à la personnalisation. Le nouveau site internet suivra en février et l'offre pour tablettes en mars.

Autre projet stratégique, le streaming vidéo en direct qui sera mis en place au cours du "premier semestre 2014".

"Ce ne seront pas des images prétexte. Il s'agira d'enrichir avec des infographies, des vidéos, etc." promet Pierre-Marie Christin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant