Dans son hommage à Jaurès, Hollande demande «de la patience» aux Français

le
21
Dans son hommage à Jaurès, Hollande demande «de la patience» aux Français
Dans son hommage à Jaurès, Hollande demande «de la patience» aux Français

L'hommage à Jean Jaurès, dont on célèbre le centenaire de la mort, était l'occasion pour François Hollande de s'adresser aux Français pour défendre sa politique, en particulier en matière d'économies budgétaires. Accueilli sous des sifflets lors de son arrivée à Carmaux (Tarn), le président a assumé sa politique et a demandé à ses concitoyens d'être optimistes et de lui donner du temps avant de juger ses choix qui, il en est sûr, porteront leurs fruits.

« Pourquoi cet attachement à Jaurès ? Parce que Jaurès aimait la France. Jaurès, l'homme du socialisme est aujourd'hui de toute la France. Ses engagements avaient un sens au-delà même des circonstances», a estimé le président de la République.

Il y a un siècle un cri retentissait : "Ils ont tué Jaurès!". Bien plus que Jaurès, il avaient tué la Justice, l'Espoir, la Paix. #DirectPR? Élysée (@Elysee) 23 Avril 2014

«Nous ne somme pas là uniquement pour rappeler les grands discours de Jaurès, mais aussi pour en retenir les leçons», a souligné François Hollande, qui en a profité pour s'adresser aux Français, de plus en plus mécontents de sa politique. «J'ai été élu pour redresser la France. Pour la rendre plus forte, plus solidaire, plus juste. C'est difficile, mais c'est parce que c'est difficile que nous devons montrer de la tolérance aux impatients, que je comprends», a-t-il expliqué, avant d'ajouter : «Jaurès enseignait la patience de la réforme, la constance de l'action, la ténacité de l'effort». Une façon, sans aucun doute, de demander à ses concitoyens davantage de temps, avant de juger de l'orientation politique qu'il entend donner à la France.

«La France a besoin de réformes»

«Jaurès était un socialiste», a répété François Hollande. «Le message de Jaurès était celui de la protection de tous et de la justice. Au nom de cette justice, Jaurès s'adressait à tous les travailleurs, sans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4760237 le jeudi 24 avr 2014 à 18:48

    Patience, il va démissionner.

  • gyere le jeudi 24 avr 2014 à 17:19

    Notre patience, le clown de la rue du Cirque l'a usée jusqu'à la corde!!!

  • SuRaCtA le jeudi 24 avr 2014 à 16:05

    Notre patience, Hollande va la prendre en pleine face dans 1 mois...

  • nicog le jeudi 24 avr 2014 à 15:45

    "Patience..., [jusqu'en mai 2017 et je vous jure, je me casse]"

  • nicog le jeudi 24 avr 2014 à 15:41

    Patience ? Mais c'est de l'actin qu'il faut du côté du gouv et ainsi les français auront la patience nécessaire. C'est l'inaction du gouv qui créé de l'impatience ...

  • psdi le jeudi 24 avr 2014 à 15:37

    @M3366730 : Non seulement c'est plein de fautes mais en plus on n'y comprend rien à ce que tu veux nous dire. Reprends toi un peu.

  • M3366730 le jeudi 24 avr 2014 à 11:48

    Minables, tout ces gens qui bénéficient d'emplois préserver, c'est vrai que nous avons la gooche au pouvoir !

  • M362321 le jeudi 24 avr 2014 à 10:25

    30 ans que l'on attend le retour du plein emploi et de la croissance. Sinon ça va vous ? les accoudoirs du Falcon sont confortables ? et la rue du cir que aussi ? Il va bien sinon Jérôme C. ?

  • M7403983 le mercredi 23 avr 2014 à 21:42

    Je précise qu'il y a pauvres français ayant travaillé dur et/ou veuves avec de petites retraites ... et, les autres pauvres que nous accueillons à bras ouvert ... OU est la justice dans tout cela ???? Elle est belle la mentalité de gauche !!!!

  • M7403983 le mercredi 23 avr 2014 à 21:37

    Comme il y a de plus en plus de pauvres en notre pays (et je ne vous fais pas l'énoncé des traines savates que nous ne cessons d'accueuillir ...) notre FLAN est en pays conquit ... Que du bonheur à venir !!!!