Dans les villes, des lampadaires intelligents

le
0
Toulouse teste les premiers éclairages de rue à détecteur de mouvement pour mieux sécuriser le piéton

Les collectivités locales, elles aussi, éteignent les lumières. Parmi elles, le conseil général des Yvelines qui depuis l'été dernier a retiré l'éclairage à titre expérimental sur six sections de route. Soit un total de 11 km. Au préalable, une signalisation existante «rétroréfléchissante» a été mise à niveau afin de maintenir les meilleures conditions de visibilité de la route. En parallèle, des panneaux d'information ont été placés aux extrémités des zones concernées. Pour justifier ces mesures, les élus s'appuient sur des études menées en Europe corrélant baisse des accidents et suppression de l'éclairage. «Une démarche qui s'inscrit aussi dans la loi du 12 juillet 2010 dite Grenelle 2 en vue de respecter l'environnement», ajoute-t-on au département. Guidé par les mêmes préoccupations, le président du conseil général des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, a lui aussi supprimé l'éclairage sur quelques axes de son secteur.

Toulouse en ville pi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant