Dans les pas des champions

le
0
Dans les pas des champions
Dans les pas des champions

Après un barbecue géant, dimanche soir, au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), marqué par un émouvant haka mené par le clan néo-zélandais, les champions de France avaient rendez-vous de bonne heure, hier matin, pour une journée en bus à travers Paris et les Hauts-de-Seine. Nous les avons suivis toute la journée.

 

11 heures, siège de la RATP

 

Juan Imhoff porte le bouclier de Brennus au siège du partenaire historique du club francilien pour une séance de dédicaces. Ducalcon et Lauret cachent leurs yeux fatigués derrière des lunettes de soleil. « Ils n'ont pas dormi de la nuit », glisse leur président, Jacky Lorenzetti. Szarzewski et Carter profitent des croissants. L'animateur tend le micro à Mike Phillips. « Il faut regarder la vérité en face : ce sera plus difficile pour vous, car je vais partir », ironise le Gallois.

 

12 h 5, siège de Natixis

 

Les joueurs peinent à se frayer un passage dans le hall de la société où des centaines de salariés les ovationnent. Szarzewski lance les chants. Le président Lorenzetti a du mal à obtenir le silence pour remercier l'entreprise qui a aidé le Racing « quand il n'était qu'une start-up ». Il tend le micro à Carter. « Merci papa ! » répond le Néo-Zélandais. Regroupés dans un espace privé pour le déjeuner, les joueurs ne peuvent se détacher des écrans géants qui rediffusent la finale. Szarzewski évoque le câble tendu au milieu de la pelouse qu'il s'est pris en pleine figure lors de son entrée sur le terrain. « J'en ai encore mal au nez », confie-t-il, incrédule, après le seul couac de l'organisation de ce match.

 

15 heures, devant la mairie de Colombes

 

Près de 200 personnes, dont de nombreux enfants, applaudissent les joueurs. Lorenzetti évoque « tout ce chemin parcouru pour arriver jusqu'ici avec le Brennus ». Chavancy, dont le nom est scandé, fait un bref discours : « Je suis un enfant du Racing et je ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant