Dans les jupons de Sommer

le
0

Certains sont fans de Xherdan Shaqiri, d'autres de Paul Pogba. Moitié belge moitié suisse, Mathieu est quant à lui fada de Yann Sommer. À chaque match, il l'attend pour échanger quelques mots avec lui ou récupérer gants et maillot… que personne n'a intérêt à mettre à la machine à laver !

La vidéo est courte, 14 secondes exactement. Ça ne suffit pas pour capter le sujet de la conversation, mais le "Merci beaucoup, 'voir" asséné par Yann Sommer fait comprendre que le gardien suisse n'est pas venu au pied des tribunes pour rien. Alors, son vis-à-vis Mathieu en profite : il claque l'accolade avec le portier qui repart ensuite avec un drapeau à son effigie en mains, laissant le supporter ému comme un gamin. La scène de cette fin d'amical Suisse-USA de mars 2015 peut paraître inédite, elle ne l'est pas.

Youtube

Les deux hommes partagent ainsi une relation de respect et de considération depuis de nombreux mois. "Autant j'ai toujours eu des clubs favoris, autant il y a beaucoup de choses sur lesquelles j'ai toujours eu du mal à faire un choix. Citer mon joueur préféré en a fait partie pendant longtemps..." Né à Bâle d'un père suisse et d'une mère belge, Mathieu Rütimann, 35 ans ce dimanche, va néanmoins voir sa vision du foot sensiblement évoluer à partir de 2006.

Suisse-Togo en déclic


Enfant, Mathieu passe en quelques années de la ville de Bâle au minuscule village belge de Mont-Gauthier, réputé pour son équipe de balle-pelote (un jeu de paume, ndlr) qui évolue en division 1 nationale. Bien qu'il teste sa main nue sur la balle en plastique, Mathieu préfère taper le cuir et avec son pied. À l'époque, il supporte la Belgique "par défaut". La Suisse, il en entend parler via son père, mais la génération d'alors pense les Helvètes uniquement capables "de faire du fromage et du ski !" Malgré son éloignement relatif de son pays de naissance, Rüti s'intéresse à ses origines, à l'histoire et à la culture de son pays… mais il n'est pas encore un aficionado du stade.


C'est en 2006 que tout va changer.
[SPAN…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com