Dans le Vaucluse, l'UMP face à la pression du FN

le
0
La droite et l'extrême droite s'affrontent rudement dans un département où Marine Le Pen a obtenu ses meilleurs scores.

Comme Marseille, sa voisine, Avignon penche désormais à gauche. La cité des Papes a, pour la première fois depuis longtemps, voté socialiste à la présidentielle. François Hollande a recueilli 54,92 % en ville et 52,22 % dans la 1re circonscription où, après trois mandats à l'Assemblée nationale, la maire UMP d'Avignon, Marie-José Roig, passe la main. Pour succéder à ce poids lourd de la droite locale, l'UMP a investi une jeune adjointe, Valérie Wagner, qui n'a pas la tâche facile. La socialiste Michèle Fournier-Armand, chef de file de l'opposition municipale, qui laboure le terrain depuis des années, semble bien placée. Marie-José Roig espère que le candidat FN, Thibaut de la Tocnaye, ne pourra pas se maintenir au deuxième tour. Difficile pari, Marine Le Pen ayant recueilli 22,84 % dans cette circonscription le 22 avril.

Faire de la figuration

Dans les autres circonscriptions du Vaucluse, où Nicolas Sarkozy a recueilli 56,43 % le 6 mai et dont les quatre dép

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant