Dans le Var, le FN rêve de conquêtes

le
0
Jean-Marie Le Pen est allé, le week-end dernier, entretenir la flamme dans ce département et flatter l'importante communauté de rapatriés.

De notre correspondante à Marseille

«Ici on est bien, on se sent chez nous.» Jean-Marie Le Pen aime le Var. Il y a passé le week-end pour soutenir les candidats FN aux législatives, et notamment un poids lourd, Bruno Gollnisch, qui a abandonné ses terres du Rhône pour tenter sa chance à Hyères. Dans son tour de France de soutien aux candidats du parti qu'il a créé, le président d'honneur du Front national s'attarde un peu plus qu'ailleurs sur les rivages varois. C'est le «département de la fidélité, ancré autour du port militaire de Toulon, avec sa tradition ultramarine, maritime et historique», souligne-t-il. Marine Le Pen est arrivée en deuxième position au premier tour de la présidentielle dans les huit circonscriptions, avec en moyenne 24,83%.

Ce département est très à droite: Nicolas Sarkozy y a obtenu 62,64% au deuxième tour et les sept députés sortants - dont six élus dès le premier tour - sont UMP. Une 8e circonscription a été créée en 2010

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant