Dans le sillage des pompiers du Louvre

le
0
Nous avons suivi l'unité méconnue, affectée spécialement au musée, lors d'un exercice grandeur nature simulant une attaque terroriste.

Mardi 16 octobre. Un jour important pour le capitaine Leclercq et ses hommes de l'unité élémentaire spécialisée (UES) Louvre-Carrousel. Renforcés par d'autres effectifs de la BSPP (1), les pompiers du musée s'apprêtent à exécuter leur plus grand exercice de l'année sous les yeux de certains pontes de la brigade. Le thème? Un attentat terroriste. «C'est notre plus grande crainte sur ce site , une cible potentielle en raison de son rayonnement et de la foule de touristes qui s'y presse quotidiennement», glisse un soldat du feu avant de s'élancer.

Il faut faire vite. Une bombe vient d'exploser dans la salle de la Joconde, une quarantaine de personnes sont blessées et les flammes commencent à s'étendre dans la grande galerie. Tout l'après-midi, les pompiers simuleront la mise en place d'un poste médical avancé (PMA) et des op...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant