Dans le secret des mères qui accouchent sous X

le
0
L'Institut d'études démographique publie une étude sur le comportement de ces femmes qui refusent de jouer leur rôle de mère.

Qui sont ces femmes qui enfantent dans le secret puis coupent tout lien avec leur bébé ? Au moment même où sort La Brindille , un long-métrage qui explore les mystères d'une jeune fille accouchant sous X, l'Ined (Institut national d'études démographiques) sort une étude sur ces mères qui décident de ne pas endosser le rôle de maman. Un choix toujours possible en France - un des rares pays européen à autoriser les femmes à donner naissance sans révéler leur identité ou inscrire leur nom sur l'acte de naissance. Une «originalité» récemment remise en cause par un rapport commandé par François Fillon.

Chaque année, entre 600 et 700 femmes donnent donc la vie en demandant le secret de leur admission et de leur identité. En 2009, on estime leur nombre à 680. Grâce à des données collectées entre 2007 et 2009 dans 83 départements, la chercheuse Catherine Villeneuve-Gokalp, dresse un passionnant portrait démographique et sociologique de ces femmes qui effacent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant