Dans le rouge, le CAC 40 repasse sous les 5000 points

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© C. et L. Volant)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© C. et L. Volant)

Wall Street a fini sur une forte baisse hier, dans la foulée de mauvais chiffres sur les commandes de biens durables et sur fond de remontée du prix du pétrole.

Les investisseurs ont eu matière à réflexion du côté des indicateurs européens avant même l'ouverture, puisque l'Insee a dévoilé les comptes nationaux de la France qui a enregistré en 2014 un déficit public équivalent à 4,0% de son Produit intérieur brut (PIB), après 4,1% en 2013, et là où le gouvernement tablait initialement sur 4,4%.

Le déficit public "est finalement inférieur aux attentes (...) Les efforts ne pourront toutefois pas être abandonnés étant donné que la Commission européenne a réclamé une baisse de 0,5% du déficit structurel", ont estimé les analystes du Crédit Mutuel CIC.

VALEURS EN VUE

En baisse

Sur le terrain des valeurs, Bolloré perdait 0,35% à 5,13 euros après avoir annoncé la cession de 22,5% du capital d'Havas (-7,23% à 6,67 euros) pour renforcer la part du capital flottant du groupe publicitaire dans le cadre d'un placement privé qui a représenté 601,1 millions d'euros.

Esso SAF baissait de 1,71% à 43,64 euros alors que la filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil, a publié une perte nette annuelle de 447 millions d'euros, multipliée par quatre par rapport à l'année précédente.

Wendel était pénalisé (-1,52% à

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant