Dans le Nord, la question rom électrise les débats

le
0
Des chefs d'entreprise de Croix ont écrit à Valls pour demander l'expulsion du campement installé dans une zone d'activité.

«Nous sommes dans une véritable situation d'urgence.» La phrase n'est pas prononcée par des associations, ou par des Roms eux-mêmes, mais écrite par une trentaine de chefs d'entreprise: à Croix, près de Roubaix (Nord), environ 300 Roms ont installé il y a quelques semaines leurs caravanes sur la zone d'activité de la gare. L'ordonnance d'expulsion a été obtenue par le propriétaire privé du terrain fin août, mais rien ne se passe. Alors les chefs d'entreprise ont décidé de viser plus haut et ont posté, mercredi, une lettre au ministre de l'Intérieur Manuel Valls. «On se sent impuissants et complètement délaissés», expose une des chefs d'entreprise. «Nous vous demandons par la présente d'intercéder auprès de M. Le Préfet du Nord pour qu'il autorise le concours de la force publique au propriétaire du terrain et que l'expulsion puisse être or...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant