Dans le nord de la Chine, la pollution réduirait l'espérance de vie de plus de cinq ans

le
0
Dans le nord de la Chine, la pollution réduirait l'espérance de vie de plus de cinq ans
Dans le nord de la Chine, la pollution réduirait l'espérance de vie de plus de cinq ans

Une étude récente avait affirmé que la pollution en Chine avait causé la mort prématurée de plus d'un million de personnes en 2010. Une nouvelle étude s'est penchée sur le lien entre l'espérance de vie de la population et la pollution dans ce pays. Et les résultats sont pour le moins alarmants.

Il semblerait que l'espérance de vie dans le nord de la Chine soit plus courte de 5,5 années que dans le sud de ce même pays, et cela en raison de la pollution qui règne au nord de la rivière Huai. Cela serait en grande partie dû à la combustion de charbon pour le chauffage de la population qui altère depuis plusieurs décennies, en l'occurrence depuis les années 1950, la qualité de l'air dans la région.

Les auteurs du rapport estiment ainsi que 500 millions de personnes vont perdre 2,5 milliards d'années de vie en raison de cette pollution. En étudiant des données disponibles sur la période 1981-2000 les chercheurs ont découvert que la pollution était 55% plus importante au nord de la rivière Huai qu'au sud. De la même manière, ils ont étudié la mortalité sur cette même période et ont découvert que le taux était beaucoup plus important au nord qu'au sud. Quant aux causes, il apparaît clairement qu'il s'agit de maladies cardiorespiratoires. Cela ne laisse que peu de doutes possibles sur le lien entre pollution et mortalité dans le pays.

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant