Dans le Golfe, Fillon tourne la page des polémiques

le
0
Le premier ministre a inauguré dimanche les nouveaux locaux de la Sorbonne-Abu Dhabi.

De notre envoyée spéciale à Djedda (Arabie Saoudite) et à Abu Dhabi (EAU)

Les haut-parleurs résonnent. «M. François Fillon, premier ministre, monte à bord.» L'hélicoptère Puma de couleur sable vient de se poser sur le porte-avions Charles-de-Gaulle amarré au large de Djedda (Arabie saoudite). Le premier ministre pose le pied sur le pont. Au son de La Marseillaise, il rejoint, martial, le capitaine de vaisseau.

Fillon a fait, samedi, une incursion dans un domaine réservé du chef de l'État: la défense. Ce passionné de course automobile, ancien président de la commission de la défense de l'Assemblée, savoure le spectacle: décollage et atterrissage de l'avion de guet Hawkeye, catapultages et appontages de Rafale et de Super Étendard, visite du cockpit d'un Rafale. Devant les militaires, il fait l'éloge du Charles-de-Gaulle «qui porte le nom d'un homme qui a combattu pour la souveraineté nationale autant que pour la liberté dans le monde». À 5000 km de Paris

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant