Dans la tête de Cristiano Ronaldo

le
0

21 HEURES, M 6 et BeIN Sports Il N'A PEUR de rien ni de personne. Depuis sa tendre enfance, Cristiano Ronaldo trace sa route, avec une ambition dévorante et un seul objectif en tête, à tout jamais être le meilleur. Pendant l'Euro, la star portugaise a le cerveau en ébullition. Non pas en raison des critiques sur son jeu ou de son faible rendement. Il enrage évidemment de ne pas faire mieux. Il aimerait ce soir faire taire d'un doublé tous ceux qui le pointent du doigt. Une manière d'asseoir sa suprématie sur son partenaire en club, Gareth Bale, de terminer en tête dans la course au Ballon d'or avec son rival de toujours, Messi, et battre aussi le record de neuf buts de Platini. Tout est bon à prendre pour alimenter son ego surdimensionné. Mais à ses yeux, l'important est ailleurs. Son regard se porte jusqu'au Stade de France, là où il pourra enfin exorciser ce traumatisme né un 4 juillet 2004. Le traumatisme de la finale perdue Ce soir-là, l'attaquant de Manchester United, tout juste âgé de 19 ans, est en larmes. Seul au milieu de la pelouse du stade de la Luz à Lisbonne, il demeure inconsolable. Pour sa toute première compétition internationale avec le Portugal, il vit une cruelle désillusion, celle d'avoir perdu la finale de cet Euro à domicile contre la surprenante Grèce (1-0). Il n'était alors qu'un joueur plein de promesses dans une équipe regorgeant de talents (Figo, Deco, Rui Costa...). Mais dans sa tête, le jeune homme ambitieux se voyait déjà sur le toit de l'Europe. Depuis, il a gagné trois Ballons d'or et autant de Ligues des champions. Pourtant cet échec inaugural l'obsède encore. A chaque tournoi disputé avec le Portugal, ce souvenir douloureux réapparaît. Les médias, les supporteurs se chargent bien de lui rappeler. Comme si la responsabilité lui incombait seul de laver cet affront. CR7 ne s'est pas forcément facilité les choses au soir de la finale ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant