Dans la nuit argentine, les catholiques fêtent «leur» pape

le
0
REPORTAGE - À Buenos Aires, le fief de Jorge Bergoglio, les fidèles ont célébré toute la nuit de lundi l'intronisation de «Francisco, le pape du bout du monde».

Buenos Aires

Ce n'est pas un soir de Coupe du monde, et pourtant. Lundi, des drapeaux argentins ont envahi le centre de Buenos Aires. À 22h30, des centaines de catholiques munis d'étendards de leur pays, mais aussi du Vatican, ont afflué sur la place de Mai, devant la cathédrale, pour une veillée d'attente de l'intronisation de «Francisco, el papa argentino».

Dans la capitale latino, les fidèles célèbrent non sans fierté l'ascension de Jorge Bergoglio, leur archevêque. «Je suis très émue d'avoir un nouveau pape mais surtout, surtout, un pape argentin, c'est un signe positif pour notre pays», se félicite Noelia, 48 ans, venue de la grande banlieue avec son mari, des provisions et un bon pull. De quoi tenir jusqu'à 5h30 du matin, heure locale de la première messe du pape à Rome, q...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant