Dans la famille Caillebotte, on demande le frère, musicien et photographe

le
0
Concert dédié à l'oeuvre musicale de Martial Caillebotte, le 15 février à l'Eglise Saint Eustache, à Paris abadesign/shutterstock.com
Concert dédié à l'oeuvre musicale de Martial Caillebotte, le 15 février à l'Eglise Saint Eustache, à Paris abadesign/shutterstock.com

(AFP) - Dans la famille Caillebotte, Gustave, peintre impressionniste et mécène, a largement éclipsé le plus jeune frère Martial, photographe et musicien sensible, dont l'enregistrement d'une messe de Pâques inédite paraît le 10 janvier.

C'est le baryton-basse Benoît Riou, ami de la famille Caillebotte, qui a redécouvert la partition dans un lot oublié, et qui l'a proposée à Michel Piquemal, directeur du choeur régional Vittoria d'Ile-de-France.

Résultat: la messe à la fois ample et apaisante, de 1H10, donnée dans une version allégée pour orgue, deux trompettes, trois trombones, deux harpes et cordes par l'Orchestre Pasdeloup et le choeur Vittoria sort la semaine prochaine chez Sisyphe.

On y découvre un musicien accompli, familier de la composition et influencé par Wagner, avec de nombreux leitmotive (thèmes).

La Messe n'a été jouée qu'une fois, à Pâques 1896, à l'Eglise Notre-Dame-de-Lorette où officiait le troisième frère Caillebotte, l'Abbé Alfred Caillebotte.

Composée près de deux ans après la mort de Gustave, dont le musicien était très proche -les deux frères ont vécu ensemble jusqu'au mariage de Martial -l'oeuvre est empreinte d'une certaine tristesse.

Héritier comme ses frères d'une fortune colossale construite dans le textile, Martial (1853-1910) n'a pas été contraint de gagner sa vie avec la musique, et il fut peu joué et peu édité, probablement à compte d'auteur.

Le plus jeune des frères Caillebotte est resté le plus secret: c'est seulement au printemps 2011 qu'éclate son talent pour la photographie, lors d'une exposition au Musée Jacquemart-André à Paris, "Dans l'intimité des frères Caillebotte, peintre et photographe".

La parution du disque, suivi de deux concerts, le 15 février à l'Eglise Saint Eustache et le 23 février au théâtre CEC d'Yerres (91) rendent cette fois justice à ses talents musicaux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant