Dans l'Espagne en crise, le Pape plaide pour une économie solidaire

le
0
Benoît XVI a dénoncé jeudi les «défis de la consommation et l'hédonisme» et la précarité de l'emploi pour les jeunes.

«L'immense joie» dont Benoît XVI a fait part, jeudi, à deux reprises, lors de son arrivée à Madrid, où il a retrouvé les centaines de milliers de jeunes des JMJ qui l'ont fêté avec le même enthousiasme, n'a pas éludé la tristesse de tant d'autres, à commencer par les jeunes Espagnols frappés à 40% par le chômage. Le Pape a donc voulu évoquer ce problème devant les journalistes qui l'accompagnaient dans le vol papal.

Ce pasteur qui n'est pourtant pas familier des questions économiques et sociales - il a publié une encyclique sur ce thème, Caritas in veritate, en juin 2009 - a pointé dans une réponse improvisée ce qui lui paraît être au cœur des problèmes actuels: «La crise économique confirme que la dimension éthique n'est pas une chose extérieure aux problèmes économiques mais une dimension intérieure et fondamentale.»

Ce principe posé, il semble donc à Benoît XVI que «l'économie ne fonctionne pas seulement selon une autorégulation mercanti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant