Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

le
0

Le monde a changé après les attentats du 11-Septembre. La "guerre contre le terrorisme" qui s'en est suivi a broyé des vies, comme celle de l'Italien d'origine marocaine Abou Elkassim Britel. Arrêté au Pakistan en 2002, il est livré aux services secrets américains, avant d'être transféré au Maroc. Accusé d'appartenance djihadiste sans aucune preuve, il passe 9 ans en prison. S'il est désormais libre, pour lui rien ne sera jamais plus comme avant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant