Danone, visé par une enquête en Chine, y réduit ses prix

le
0
VISÉ PAR UNE ENQUÊTE EN CHINE, DANONE RÉDUIT SES PRIX
VISÉ PAR UNE ENQUÊTE EN CHINE, DANONE RÉDUIT SES PRIX

HONG KONG (Reuters) - Danone a annoncé mardi avoir réduit de jusqu'à 20% les prix de ses produits laitiers infantiles en Chine à la suite de l'ouverture par Pékin d'une enquête pour entrave à la concurrence dans le secteur.

Le groupe français avait fait savoir mercredi dernier qu'il baisserait ses prix mais sans préciser dans quelle proportion.

Dans son communiqué de mardi, Danone indique que sa filiale Dumex Baby Food Company "coopère pleinement" avec l'enquête et a décidé de réduire, à compter de ce jour, ses prix de 5 à 20% selon les produits.

Un autre fabricant mis en cause, Biostime International Holdings, a annoncé de son côté des baisses de prix de 11% en moyenne, comme l'avait fait Nestlé la semaine dernière.

L'enquête de la Commission nationale chinoise du développement et de la réforme (NDRC) porte sur Dumex, Biostime, Wyeth Nutrition - filiale de Nestlé - ainsi que Mead Johnson Nutrition et Abbott Laboratories.

Des analystes estiment que cette enquête pourrait s'inscrire dans le cadre d'un projet plus vaste du gouvernement chinois visant à soutenir la consommation de produits laitiers locaux. Les produits chinois sont délaissés depuis un scandale de lait frelaté qui a provoqué la mort d'au moins six enfants en 2008.

Les fabricants étrangers représentent désormais près de la moitié des ventes du secteur en Chine, sur un marché estimé à 25 milliards de dollars à l'horizon de 2017.

Malgré les baisses de prix annoncées, l'enquête continue et pourrait déboucher sur des amendes, selon les analystes.

James Pomfret, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant