Danone : un modèle robuste

le
0
Ligne d'embouteillage d'Evian. (© Danone)
Ligne d'embouteillage d'Evian. (© Danone)

En mal de croissance dans les produits laitiers frais en Europe, Danone a pourtant atteint ses objectifs en 2014. Publié le 20 février, le chiffre d'affaires s'élève à 21,4 milliards d'euros, en hausse de 4,7% à données comparables. La marge opérationnelle courante, dont on attendait une variation avoisinant les 20 points de base, cède finalement 12 points, à 12,6%.

Le bénéfice net courant par action progresse de 2,5%, à 2,62 euros par action, conformément aux anticipations des analystes. Les dirigeants, confiants, proposeront un dividende de 1,50 euro par action, en hausse de 3,5% et payable en numéraire ou en actions. Cet optimisme se traduit également par la perspective d'une croissance interne du chiffre d'affaires comprise entre 4 et 5% en 2015 et d'une progression de la marge opérationnelle courante.

Bloc "A lire aussi"

La solidité du modèle de Danone a été démontrée par un exercice ponctué d'éléments contraires : forte hausse des prix du lait, volatilité des devises, dépréciation de la marque de lait infantile Dumex, coûts des restructurations menées en Europe. Certes, les volumes se sont repliés de 1,5%, mais l'effet prix a apporté 6,2% de croissance.

En Bourse, le cours de l'action a bien reflété cette résistance. En hausse de 12,3% depuis le début de l'année, et de 19% sur un an, le titre

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant