Danone: le rachat WhiteWave destructeur de valeur selon Oddo

le
0

(CercleFinance.com) - Oddo Securities tacle l'acquisition de WhiteWave annoncée hier Danone : selon le bureau d'études, l'OPA sur WhiteWave est plus positive pour la planète (la cible vend notamment des produits biologiques, sans OGM, du lait végétal, etc) que pour les actionnaires. Le conseil neutre sur l'action du géant français des produits laitiers est maintenu, ainsi que l'objectif de cours de 60 euros.

A la Bourse de Paris, l'action Danone, qui hier a terminé en hausse mesurée de 1,9%, recule de 0,5% à 64,2 euros dans un marché en progression de 0,3%.

Danone a en effet annoncé une acquisition majeure en lançant une OPA recommandée sur le groupe américain WhiteWave à 56,25 dollars par action, alors que ce titre avait clôturé la veille à 47,4 dollars à Wall Street. En valeur d'entreprise, ce qui comprend la capitalisation boursière de la cible plus les passifs comme l'endettement, l'opération ressort à 12,5 milliards de dollars américains.

L'an dernier WhiteWave, spécialisé dans les produits laitiers “bio”, les alternatives végétales au lait et les produits sans OGM, a réalisé un chiffre d'affaires de quatre milliards de dollars. 'Depuis son introduction en Bourse en 2012, les ventes de WhiteWave ont connu un taux de croissance annuel moyen de 19% et son résultat d'exploitation a doublé sur la même période ', souligne Danone.

Une annonce saluée, hier en séance, par une hausse de l'action Danone qui un temps a dépassé les 7%. Mais le mouvement n'a pas tenu.

Et pour cause, selon Oddo : certes, WhiteWave va permettre à Danone de doubler de taille aux Etats-Unis, et aussi de se renforcer sur des segments à forte croissance dont il était presque absent, comme le lait végétal alternatif au lait de vache. Danone, qui financera l'opération par endettement, profitera aussi de la faiblesse des taux d'intérêt. Enfin, les synergies de 300 millions de dollars sont qualifiées de 'très significatives'.

Mais selon les analystes, l'achat de WhiteWave n'est pas une affaire pour les actionnaires de Danone. Et Oddo d'énumérer les points 'potentiellement délicats' de l'affaire, à commencer par le coût moyen pondéré du capital (WACC, en anglais) : 'pour atteindre les 7,1% du WACC, il faut donc encore quelques années de croissance à 10%', ce qui est jugé 'long et incertain' et constitue, à leurs yeux, un facteur de destruction de valeur pour l'actionnaire.

Ensuite, la concrétisation des synergies anticipées n'est pas sans risque : leur montant estimatif est cinq plus plus élevé que prévu lors de l'acquisition par Danone du néerlandais Numico, en 2007 ! 'Il faut faire des hypothèses de marge d'exploitation à 15% en 2020, c'est élevé pour la filière', grincent les analystes.

De plus, l'offre de produits de WhiteWave risque de 'cannibaliser', pour partie, celle de Danone en Europe. Et l'opération va déséquilibrer le bilan du groupe.

Bref, Oddo n'est pas convaincu du tout et estime que Danone va racheter WhiteWate 'aux frais de l'actionnaire'. 'Danone paye à prix élevé ses hésitations précédentes sur le développement des produits biologiques et des alternatives au lait de vache', assènent les analystes, qui se demandent si le groupe n'a pas manqué d'agilité en matière de nouveaux produits. Ce que les actionnaires payent aujourd'hui avec une acquisition dont l'essentiel de la relutivité provient de la faiblesse des taux d'intérêt, cingle encore Oddo.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant