Danone-La nutrition infantile reprend en Chine au T1

le
0

* CA du T1 à 5.471 millions, croissance organique 4,8% * Objectifs 2015 confirmés PARIS, 15 avril (Reuters) - Danone DANO.PA a profité au premier trimestre de la reprise de son activité de nutrition infantile en Chine et de solides performances dans l'eau en Europe, malgré un contexte macroéconomique difficile qui devrait se confirmer toute l'année. Les ventes du numéro un mondial des produits laitiers frais et de l'eau en bouteille ont atteint 5.471 millions d'euros au cours des trois premiers mois de l'année, alors que les analystes tablaient sur 5.425 millions selon un consensus communiqué par Danone. La croissance à données comparables ressort à 4,8%, contre 4,6% attendus par les analystes. Dans les produits laitiers frais, principal métier de Danone avec des marques telles qu'Activia, Actimel ou Danette, le chiffre d'affaires est en progression de 0,2% en données comparables mais en repli de 4,8% sur une base historique, reflet des promotions et des mesures de rationalisation de l'assortiment mises en oeuvre par le groupe depuis la mi-2014. Danone qualifie de "solides" les ventes réalisées en Russie malgré la situation économique compliquée de ce pays où le groupe est implanté depuis 1992. Dans la nutrition infantile, son deuxième pôle, Danone a engrangé des ventes en croissance organique de 11,6% à 1.220 millions d'euros (1.210 millions attendus). En Chine, l'activité du groupe reprend des couleurs après la crise déclenchée par la fausse alerte au botulisme lancée à l'été 2013 par un de ses fournisseurs en Asie. "L'ensemble des marques continue de bénéficier de la croissance de la catégorie et en particulier de l'essor du e-commerce", indique Danone dans un communiqué, en précisant que la marque Nutrilon Platinum, lancée sur le marché chinois début 2014, continue à gagner des parts de marché dans la distribution spécialisée. En revanche, la marque Dumex reste sur des niveaux de ventes "très inférieurs à ceux du début 2013", souligne Danone. ÉTAPES DÉCISIVES FRANCHIES EN 2015 "Les réalisations de ce premier trimestre me rendent confiant dans le fait que Danone est en marche (...) pour franchir une étape décisive de son développement en 2015", commente Emmanuel Faber, le directeur général de Danone, cité dans le communiqué. Pour l'exercice en cours, le groupe prend pour hypothèse un contexte macroéconomique difficile et instable marqué par des tendances de consommation "fragiles voire déflationnistes", des marchés émergents pénalisés par la volatilité des devises et des difficultés dans quelques marchés importants, notamment en Russie. En 2014, Danone a réalisé près de 60% de ses ventes hors d'Europe, 10% étant engrangées en France, 9% en Russie et aux Etats-Unis, et 7% en Chine. Danone anticipe pour 2015 une hausse modérée du coût de ses principales matières premières et d'emballage. Dans ce contexte, Danone confirme prévoir une croissance de ses ventes comprise entre 4% et 5% en données comparables, après celle de 4,7% réalisée l'an dernier. Il s'attend toujours à une marge opérationnelle en légère progression après la baisse de 12 points de base à 12,59% accusée en 2014. En Bourse, l'action a clôturé mardi à 64,82 euros (-0,45%). Elle progresse de 19% depuis le début de l'année. Le communiqué : http://bit.ly/1H6g2OM La présentation : http://bit.ly/1DhmCiL (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant